03 Octobre 2019
Alpha #4 - Refonte Osamodas

Bonjour à tous,

Vous l’attendiez avec impatience et elle arrive enfin : la refonte Osamodas sera disponible dans l’Alpha 0.4. Découvrez à travers ce Devblog ce que nous proposons aux invocateurs du Krosmoz !
 

L’Osamodas commence la partie avec sa bête à ses côtés


Tous les passifs des Osamodas est de commencer la partie avec sa bête sur le plateau de jeu, sur une de ses cases adjacentes.

Cette modification appliquée à l’ensemble des armes de la classes répond à l’une des grandes problématiques de l’Osamodas dans son ancienne version : si le joueur n’avait pas son sort de bête en main, plus de la moitié de ses effets étaient inutiles.

Notez que, dans l'optique de limiter la quantité d’entités sur le terrain, l’Osamodas ne dispose désormais que d'une seule et unique bête, laquelle est en contrepartie réévaluée à la hausse.
Par ailleurs, chaque Bête dispose d’un passif plus adapté :
 

Tofu

5 PM + Déphasage.
Le déphasage semble davantage correspondre à l’idée du hit & run de la famille Tofu, et les 5 PM lui permettent de profiter du déphasage sans s'exposer au CàC d'un adversaire à 3 PM.

Flaqueux

Vole 1 PA à la réserve de la cible quand il attaque.
Nous étions satisfaits du passif du Flaqueux, il ne subit donc pas de modification.

Prespic

Ses attaques touchent tous les personnages AUTOUR de lui.
L’ancien passif du Prespic incitait le joueur Osamodas à sacrifier sa bête, or c’est un principe qui ne colle plus avec son nouvel usage, nous avons donc choisi de lui apporter un passif d'attaque en zone.

Bouftou

Il peut rejouer son tour quand il effectue un COUP DE GRÂCE.
Le Bouftou dispose désormais d’un effet compliqué à exploiter mais très puissant si l’adversaire ne fait pas attention.

Craqueleur

2 PM + Assomme sa cible quand il attaque.
Le Craqueleur est probablement celui qui risque de faire couler le plus d’encre pour ceux qui se souviennent de l’expérience de la première semaine d’Alpha 0.1, mais avec la limitation à une invocation unique couplée à sa présence dès le T1, donc sans « invocation surprise », nous pensons que l’effet reste fort mais pas excessif.
 

 

L'évolution, pareille mais pas pareille


Les bêtes Osamodas possèdent maintenant 4 stades d’évolution :
 
  • Niveau 0 : stade blessé
  • Niveau 1 : stade bébé (votre bête arrive sur le terrain à ce niveau)
  • Niveau 2 : stade normal
  • Niveau 3 : stade max
 
  • Lorsqu’une bête évolue, elle gagne 1 niveau et conserve l’armure qu’elle possède, mais également les dégâts déjà subis.
L’ancien système à 5 niveaux était trop difficile à réaliser, si bien que lorsqu’une bête atteignait le niveau 3, la partie était souvent déjà pliée, sans que les niveaux supplémentaires aient une réelle influence.
Avec seulement 3 niveaux et une bête qui commence sur le terrain, il est plus simple d’axer son jeu autour de l’évolution, avec des niveaux qui disposent d’un véritable impact.

 
  • Lorsqu’une bête meurt, elle descend au niveau 0 et active LIEN ANIMAL.
  • LIEN ANIMAL devient : votre héros devient le GARDE DU CORPS de la bête. Lorsqu’elle est au niveau 0 (stade blessé), la bête perd son passif et ne possède plus qu’1 PM.
Ne disposant désormais que d’une bête unique, il faut qu’elle reste en permanence sur le terrain, le niveau 0 permet donc de la conserver, même en piteux état. Le LIEN ANIMAL permet ensuite à l’invocateur de protéger sa bête jusqu’à ce qu’elle recouvre des forces (autrement dit, jusqu’à ce qu’elle subisse une évolution). Par conséquent, LIEN ANIMAL n’est plus utilisable sur les niveaux 1, 2 et 3.

 

Plus de TROUPEAU mais de la MATURITÉ

 
  • Maturité (X) confère un effet supplémentaire au sort si votre bête est au moins de niveau X.

Avec une bête unique, la mécanique de TROUPEAU ne pouvait subsister, la nouvelle mécanique de MATURITÉ permet de son côté de rentabiliser vos évolutions.

De manière générale, nous avons fait le choix de centrer le gameplay Osamodas entièrement sur sa bête, mais de laisser la liberté sur la manière d’exploiter cette dernière : sera-t-elle votre fer de lance, gavée aux hormones ? Votre alliée se battant à égal à votre côté ? Ou votre support ne s’exposant que peu mais permettant à votre héros de devenir plus fort ? C’est à vous de choisir !

 

Quelques nouveaux sorts, pour vous rendre encore plus impatients…

 

En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

X